Ressources

Votre source d'information exclusive pour tout connaître des meilleurs procédés et plus récentes innovations en matière de mécanique du bâtiment, HVAC, CVAC et immotique.

La légalisation du cannabis au Canada représente une opportunité en or pour les producteurs établis ainsi que pour les nouvelles entreprises du secteur. La demande est forte ; pour l’instant, la nouvelle Société québécoise du cannabis est incapable de combler la demande. Ce qui amène de nombreux producteurs à se lancer dans le secteur du cannabis rapidement. Mais est-ce que ces producteurs utilisent les bons systèmes pour optimiser et sécuriser leur récolte? Est-ce que les systèmes CVAC/HVAC choisis sont appropriés aux particularités de la production de cannabis?

Pour arriver à produire un cannabis de très grande qualité, il est primordial d’investir, sinon les résultats ne seront pas au rendez-vous. Et des récoltes complètes peuvent être perdues.

Les défis de la production de cannabis

L’alimentation en énergie est certainement un des plus grands défis des producteurs de cannabis. Effectivement, dans une usine de production, l’éclairage, le chauffage, les équipements de transformation et les systèmes de climatisation consomment une très grande quantité d’énergie. Leurs paramètres doivent être optimaux en tout temps. Cela nécessite un système capable de soutenir les conditions changeantes de la production sans sacrifier l’efficacité énergétique. Il faut également pouvoir ajuster à distance la température des serres quand les lumières sont allumées ou fermées. Le contrôle du pourcentage d’humidité selon la phase de développement de la plante est aussi essentiel.

L’environnement contrôlé et stable est la clé pour produire un cannabis de grande qualité car les cellules de la plante sont stressées par une humidité ou une température changeante. Vous devez pouvoir compter sur un système CVAC/HVAC performant, efficace et fiable.

Comment économiser de l’énergie?

Afin de réduire votre facture d’électricité, vous pouvez alimenter votre système CVAC/HVAC avec la biomasse, le gaz naturel, l’énergie solaire ou la géothermie. Il est aussi possible d’économiser l’eau avec une station de pompage, un système de traitement des eaux et un système de récupération des eaux de pluie. Vous pouvez également recycler les rebuts végétaux et les mélanger avec la biomasse. De cette façon, vos déchets de production servent aussi de combustible.

Les risques d’un système CVAC/HVAC inadéquat.

Créer son système de ventilation, chauffage et contrôle d’humidité soi-même ou par une firme non experte n’est pas une bonne idée. Les systèmes traditionnels sont conçus pour le confort des humains et non pour créer des conditions optimales pour faire pousser du cannabis. Si vous tournez les coins ronds en ne faisant pas appel à des professionnels, pour votre système, vous courrez le risque que votre production en soit affectée. Ce qui peut mener à des pertes de temps, d’énergie et d’argent.

Les 3 éléments essentiels au succès de votre projet cannabis. 

Créer artificiellement l’environnement optimal pour faire pousser un cannabis de qualité supérieure comporte 3 défis majeurs :

  1. Contrôler la chaleur provoquée par l’éclairage.
  2. Maintenir le degré d’humidité optimal.
  3. Créer un déplacement d’air naturel.

Les différentes phases, les différents besoins pour votre projet cannabis

Le cannabis est une plante sensible. Au début, le petit plan exige beaucoup de lumière, jusqu’à 18 heures par jour, mais demande peu d’humidité. Il faut donc contrôler la chaleur pour éviter de surchauffer. À l’étape de floraison, la plante de cannabis peut consommer jusqu’à 2 litres d’eau par jour et les lumières sont ouvertes pendant 12 heures. Lorsqu’elles s’éteignent, la chaleur baisse et l’eau commence à transpirer de la plante, ce qui augmente le taux d’humidité. Il faut être en mesure de le contrôler pour qu’il demeure entre 50 et 60 %. Le système CVAC/HVAC est donc essentiel pour maintenir une température homogène, une bonne distribution d’air et un taux d’humidité parfait. Le système de chauffage, ventilation et air climatisé doit suivre le rythme de la plante qu’il fait pousser.

En résumé, un bon système CVAC/HVAC pour la production de cannabis devrait être conçu par une équipe constituée d’un ingénieur mécanique, d’un designer et d’un architecte qui connaissent les spécificités de ce type de production. Chez BAULNE, nos experts sont constamment à l’affut des changements dans l’industrie, autant au niveau de la règlementation que des nouvelles technologies qui peuvent assurer le succès de votre projet cannabis. Si vous désirez économiser énergie et argent et produire votre cannabis en toute sécurité, contactez un de nos spécialistes en CVAC/HVAC cannabis.

BAULNE est fière d’être partenaire de CANNSYSTEMS GROUP, une équipe qui vous propose une solution clé en main pour vos projets verts.

Montréal
1850, 32e Avenue
Lachine (Québec) H8T 3J7
514 422-0444

Télec. : 514 422-0445
Courriel : info@baulne.ca
CMMTQ/CMEQ 8286-4695-15
Québec
1173, boul. Charest O, bur. 210-5
Québec (Québec) G1N 2C9
418 476-0444