Démystifier les mythes associés aux systèmes UV germicides

PARTAGER

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Démystifier les mythes associés aux systèmes UV germicides

Coupler un système UV germicide à un système HVAC est une bonne idée pour désinfecter l’air des pièces, réduisant ainsi la transmission des maladies et les dépôts organiques dans les serpentins de refroidissement des unités de traitement d’air. Technologie méconnue, la pandémie a accéléré son utilisation, augmentant les questions et les fausses idées associées. Pour démystifier deux principaux mythes,  [1] qui connaît bien ces systèmes.

Mythe #1 : Toutes les lampes UV germicides produisent de l’ozone.

Si M. Bahnfleth reconnaît que ces lampes peuvent produire une très petite quantité d’ozone, celle-ci est très facilement filtrée en utilisant des matériaux appropriés. Et avec l’arrivée sur le marché des LEDs produisant des UV germicides, ce risque n’existerait plus !

Mythe #2 : L’utilisation des UV pour détruire les bactéries et virus, incluant la COVID-19, est une nouvelle technologie.

Cette technologie a fait ses preuves puisqu’elle est utilisée depuis la fin des années 1930 selon l’expert. Elle est d’ailleurs approuvée pour lutter contre la tuberculose par le Centre américain du contrôle des maladies et de prévention.

Comprendre ces systèmes pour bien les concevoir

Si ces technologies sont intéressantes, M. Bahnfleth invite les concepteurs à bien réfléchir à leur ajout dans des installations utilisant des filtres ayant un but similaire (ex : filtre HEPA). En effet, leur plus-value diminue avec l’augmentation de la performance de ces filtres.

Enfin, pour bien concevoir et utiliser ces systèmes, M. Bahnfleth recommande d’utiliser plusieurs ressources, dont celle de travailler avec des professionnels en ventilation. Baulne a d’ailleurs installé avec succès plusieurs systèmes de ce type et nos experts appliquent déjà les bonnes pratiques recommandées par M. Bahnfleth, en calculant la quantité de radiation UV requise pour chaque installation.

 Vous êtes intéressés par ces systèmes ? Contactez un de nos experts qui se fera un plaisir de vous accompagner dans votre projet. 

 

[1] William P. Bahnfleth, Ph.D., P.E. est membre présidentiel et compagnon ASHRAE, à la tête du groupe de travail « Épidémie ». 

Montréal

1850, 32e Avenue
Lachine (Québec) H8T 3J7
514 422-0444
Télec. : 514 422-0445
Courriel : info@baulne.ca
CMMTQ/CMEQ 8286-4695-15

Québec

730 Rue des Chaînons
Québec (Québec) G1C 8C1
418 476-0444